Au cœur de
l’apprentissage
theme-04

Entrer chez les pros

La fin de la formation et surtout l’obtention du diplôme représentent un moment important et un succès à la fois pour les apprenti·e·s et les personnes qui les forment en entreprise. Pour les jeunes ayant déjà passé entre 2 et 4 ans en entreprise, le diplôme obtenu atteste qu’elles et ils sont devenu·e·s des pros. Pour les personnes formatrices, c’est la « preuve » qu’elles ont su mener à bien leur mission formatrice.

Atelier de sellerie: examen d’apprentissage, 1924. © musée national suisse
Atelier de sellerie: examen d’apprentissage, 1924. © musée national suisse

« Bienvenue chez les pros »

Dans les moments que les formateurs et formatrices disent préférer, la fin de la formation, et en particulier l’obtention du diplôme et la cérémonie qui lui est généralement rattachée, occupent une place centrale. Cela représente un succès à la fois pour les apprenti·e·s qui arrivent au bout de leur parcours de formation, de 2, 3 ou 4 ans (ou plus s’il a été marqué par un arrêt, une réorientation ou un échec aux examens), et pour les personnes formatrices qui les ont accompagné·e·s jusque-là. C’est le moment de voir un·e apprenti·e devenir professionnel·le, un·e adolescent·e devenir adulte.

Pour les apprenti·e·s, l’obtention du diplôme ouvre aussi de nouvelles voies possibles : l’entrée dans le marché du travail avec la recherche d’un premier emploi : la poursuite de la formation en vue de passer des examens professionnels fédéraux (brevet, diplôme/maîtrise) ou d’obtenir un diplôme ES (écoles spécialisées), une maturité professionnelle (si elle n’a pas été faite en cours de formation CFC), un bachelor suivi ou non d’un master (hautes écoles spécialisées) ; la reprise d’une formation CFC (après l’obtention d’une AFP ou d’un premier CFC).

De façon plus accentuée pour celles et ceux qui entrent directement dans le monde du travail, l’obtention du diplôme marque l’entrée dans le monde des professionnel·le·s. Cela est confirmé par la recherche d’un premier emploi. En comparaison avec le moment de la recherche d’une place d’apprentissage, cette confrontation avec le marché du travail se fait avec un bagage différent, en termes de compétences de métier, mais aussi de connaissances du monde du travail et de l’entreprise, et avec un réseau professionnel qui s’est étoffé via l’expérience d’apprentissage. Cette recherche ne se fait néanmoins pas sans difficultés.

Finalement, l’obtention du diplôme marque aussi l’entrée dans le monde des adultes. Un premier emploi est souvent accompagné d’une prise d’indépendance vis-à-vis de la famille, indépendance financière et de logement.

Les difficultés